La Gallery

21.11.17 > 07.01.18

Familieziek

Peter Van Dongen, basé sur le roman d’Adriaan van Dis, Les éditions Scratch Books

Quoi de mieux que le style limpide de Peter Van Dongen, associé à un rigoureux travail de documentation, pour raviver une époque depuis longtemps révolue ? C'est ainsi que Peter Van Dongen a évoqué de façon saisissante dans Rampokan les dernières et houleuses années des Indes néerlandaises. Ce diptyque, auquel le Musée de la Bande dessinée a décerné en 1999 le Prix Le Lion, a connu un grand succès international. Dans son adaptation de Familieziek, la nouvelle du célèbre auteur néerlandais Adriaan van Dis, il promène le lecteur dans les Pays-Bas des années cinquante. Il s'agit une fois de plus d'un bijou de la bande dessinée, empreint de nostalgie, que le Musée de la Bande dessinée accueille avec plaisir dans sa Gallery.

Willem De Graeve, Musée de la Bande dessinée

Pour Familieziek, Peter van Dongen a adapté la nouvelle éponyme d'Adriaan van Dis sous la forme d'un roman graphique. Le récit dépeint l'histoire d'une famille indienne, marquée par la guerre et qui tente de trouver ses marques dans la Hollande des années cinquante. La mère et les filles murmurent leurs secrets en cachette. Le père, avide de justice, prépare son fil à un nouveau danger : les Russes ! Au beau milieu de tout cela, le garçon trouve du réconfort dans l'ombre de son frère, dont il sent la présence mais duquel on ne peut jamais parler.

Peter van Dongen (1966) est dessinateur de bande dessinée et illustrateur. Il a débuté à l'âge de seize ans dans la revue De Balloen. En 1990 est paru son roman graphique Muizentheater, tandis qu'en 1998 et en 2004 parurent respectivement Rampokan: Java et Rampokan: Celebes, un diptyque qui se déroule à la veille de la guerre coloniale menée par les Pays-Bas en Indonésie. En 2008, il a commencé à adapter en bande dessinée le roman Familieziek d'Adriaan van Dis. Il travaille actuellement avec Teun Berserik au tome 26 de la série Blake et Mortimer, qui paraîtra en 2018.

Adriaan van Dis (1946) a grandi aux Pays-Bas à Bergen aan Zee, au sein d'une famille au passé marqué par l'Inde (et la guerre). Après ses débuts avec Nathan Sid (1983), il perça en 1993 avec le roman Les Dunes coloniales. Dans Fichue famille, il brosse le portrait de son père, un immigré qui tente de se faire une place aux Pays-Bas. Adriaan van Dis a obtenu de nombreux prix pour son travail, dont le prix Constantijn Huygens qui a récompensé l'ensemble de son œuvre en 2015. Il est est traduit dans de nombreuses langues.

Les éditions Scratch Books

 

Tags : Musée / BD / Exposition / Edition / Visite guidée / Parcours BD / Art Nouveau / Bibliothèque d'étude / Salle de lecture / Fête d'anniversaire / Atelier BD / Stage BD / Location de salle / Infos pratiques

Retour

© 2017 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi