La Gallery

29.01.19 > 10.03.19

Une maternité rouge

Christian Lax, Editions Futuropolis

Pour la première exposition de l’année dans sa Gallery, le musée de la BD se réjouit d’exposer une sélection de planches signées Christian Lax, extraites de son nouvel album Une maternité rouge. Avec un dessin d’une grande maitrise, l’auteur nous propose un voyage en pays dogon et salue la mémoire d’un peuple. Dans ce récit émouvant, le protagoniste partage le parcours de migrants et risque sa vie afin de sauver une sculpture précieuse, symbole et mémoire de sa culture.

Le CBBD est très heureux de faire découvrir à ses visiteurs cet album marquant, sensible, qui loue la force de l’Histoire, de la mémoire et de la transmission face à l’obscurantisme, la violence et la destruction. Autrement dit, un album comme message d’espoir et acte de citoyen du monde. Merci Monsieur Lax, merci les éditions Futuropolis !

 

Mélanie Andrieu, Centre Belge de la Bande Dessinée

 

Au Mali, une maternité rouge, sculpture datant du XIVe siècle, est sauvée de la folie destructrice des islamistes par Alou, un jeune chasseur de miel. En compagnie d’autres migrants, sœurs et frères d’infortune, Alou prend tous les risques pour rejoindre l’Europe. Son but et son obsession : confier la précieuse statuette au musée du Louvre !

Christian Lax rejoint la collection Louvre avec un récit engagé, aux côtés de celles et ceux qui subissent la violence, la misère et la guerre et tentent de rejoindre nos côtes dans l’espoir d’une vie meilleure…

Poussé par son père, Christian Lax découvre très tôt l'univers coloré de la bande dessinée, et c'est son père, encore, qui lui trouve ses premiers travaux d'illustrateur. Il intègre l'École des Beaux-Arts de Saint-Étienne et, en 1975, se lance dans l'aventure professionnelle. Il faudra attendre 1981 pour que soit publié son premier album, Ennui Mortel (scénario de Michel Aubrun). En 1987, avec Des maux pour le dire, il raconte l’histoire magnifique, tout en pudeur, d’un handicapé, inspirée de la vie de son propre frère. En 1999, il crée la série le Choucas, dont il signe scénario et dessin. C’est dans la collection « Aire Libre » (Dupuis) qu’il livre, seul ou avec Frank Giroud, quelques-uns des fleurons de la bande dessinée contemporaine : les Oubliés d'Annam (1990 et 1991), Azrayen' (1998 et 1999) ou encore l’Aigle sans orteils (2005). Enfin, chez Futuropolis, il conclura magnifiquement sa trilogie consacrée au vélo avec Pain d’alouette et l’Écureuil du Vel’d’Hiv’, et il donnera un récital graphique éblouissant avec Un certain Cervantès, hommage décalé et piquant au grand Miguel et à son Don Quichotte.

Christian Lax a reçu, en 2011, le Grand Boum de la ville de Blois pour l’ensemble de son œuvre.

 

Les Éditions Futuropolis

 

Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

 

Tags : Exposition

Retour

© 2019 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi