Les grandes expositions temporaires

09.06.09 > 27.09.09

Lanfeust

Arithmétique de Troy

Un jour, Lanfeust, apprenti forgeron vivant dans le monde magique de Troy, entama une quête initiatique après avoir découvert qu’il avait des pouvoirs hors du commun.

Tel un OVNI, « Lanfeust de Troy » fit son apparition dans les librairies en 1994. Depuis lors, cette série BD d’heroïc fantasy, gorgée d’humour et d’invention, a conquis plusieurs millions de lecteurs. Avec la complicité de son scénariste et créateur, Christophe Arleston, l’exposition propose de découvrir d’une manière ludique et originale les différents univers nés de cette série-phare publiée par les éditions Soleil.

Christophe Arleston, scénariste, explorateur ou magicien ? Tout ce qu’il touche semble se transformer en or. Depuis les débuts de Lanfeust de Troy, il y a quinze ans, plusieurs séries parallèles ont vu le jour. Chacune de leurs sorties se hisse parmi les meilleures ventes annuelles de la bande dessinée. En tout, plus de six millions de livres vendus. Comment expliquer pareil succès ? Arleston a su se servir des codes du genre, les détourner de leurs origines et doser avec science la comédie, le burlesque, les blagues de potaches, l’aventure, le suspense, les mondes inventés.

Troy, planète de départ des aventures de Lanfeust, est une immense terre en friche, sans cesse redécouverte par le scénariste et ses dessinateurs. D’un univers de départ, Arleston a fait un port d’attache. Tantôt il s’intéresse aux hommes qui y vivent, tantôt aux trolls. Tantôt il explore un endroit encore inconnu de la planète. Tantôt, il conserve les mêmes lieux mais retourne deux siècles en arrière, quand ce n’est pas quarante. Tous les univers des séries se répondent, se complètent, s’interpénètrent. Et à chaque dessinateur qui s’en approprie un bout, Arleston laisse la latitude de réinventer sa vision de Troy.

Pour la première fois, le Centre Belge de la Bande Dessinée n’expose pas une œuvre graphique. Mais un ensemble cohérent composé autour d’un même créateur par plusieurs dessinateurs qui ont chacun leur personnalité. En cela, cette exposition s’inscrit parfaitement dans le cadre de la politique menée par le Centre en cette année où il fête ses vingt années d’existence. Les mondes de Troy répondent parfaitement à la question : « Qu’est-ce qui a changé dans la bande dessinée en vingt ans ? » Arleston a inventé une chose, parmi d’autres : le succès d’un mode d’écriture tourné avant tout vers les pré-adolescents. Et il a construit autour d’un univers de base une véritable toile d’araignée. Les enfants des premiers lecteurs de Lanfeust ne tarderont pas à en être prisonniers à leur tour…

Thierry Bellefroid

Commissaire de l’exposition : Thierry Bellefroid.
En partenariat avec Bruxelles BD 2009
Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.

Retour

© 2018 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi