La Gallery

13.03.18 > 29.04.18

Est-Ouest

Philippe Aymond et Pierre Christin, Editions Dupuis

Véritable caverne d’Ali-Baba, la collection Aire Libre a trente ans et ce nouvel opus dessiné par Philippe Aymond en est le somptueux reflet. Réalisé en couleurs directes par un dessinateur que les lecteurs de Spirou connaissent mieux à travers la série « Lady S », celui-ci revient ici sur le parcours humain du scénariste Pierre Christin, monument ô combien discret de la BD francophone des cinquante dernières années. Un scénario de Pierre Christin, c’est un voyage. Qu’il travaille sur « Valérian » avec Jean-Claude Mézières, son ami de toujours, avec Annie Goetzinger, André Juillard ou… Philippe Aymond, Christin raconte un monde en mouvement. Ses personnages, y compris les créatures futuristes, sont le reflet d’une empathie qui lui semble naturelle. Curieux de tout, le professeur d’université est davantage qu’un pédagogue remarquable, c’est un raconteur d’histoires ultra-lisible, au souffle de marathonien. Philippe Aymond lui rend ici un très bel hommage. Le Musée de la BD est heureux d’être son écrin.

Jean Auquier, Musée de la BD

Du Grand Ouest américain aux territoires les plus reculés du bloc communiste, le scénariste Pierre Christin raconte ses voyages des deux côtés du rideau de fer, chose rare du temps de la guerre froide. Il évoque ses rencontres avec d’éminents auteurs tels que Jean-Claude Mézières (avec qui il fera Valerian), Enki Bilal et Jean Giraud – dit Mœbius. Au fil de son cheminement d'artiste, il fréquentera Jacques Tardi, André Juillard, Annie Goetzinger, François Boucq ainsi que Philippe Aymond, à qui il confie le trait et la couleur de cette autobiographie en bande dessinée, entre récit historique et florilège culturel.

Du mouvement du « flower power » à la catastrophe de Tchernobyl, l’auteur des premiers romans graphiques français, comme L’Étoile oubliée de Laurie Bloom avec Enki Bilal et L’Homme qui fait le tour du monde avec Philippe Aymond, se dévoile à travers une histoire subjective de la seconde moitié du XXe siècle. Une histoire double à bien des égards, tracée en parallèle de son parcours artistique admirablement illustré par le dessinateur de la saga Canal Choc (avec Christin) et de Lady S.

De ces « choses vues » dévoilées tout au long d'un road movie littéraire, il n'en ressort pas de nostalgie, mais un sentiment d'appartenance à une époque qui, si elle est certes révolue, n'en reste pas moins essentielle et inspiratrice dans la vie de Pierre Christin. Un itinéraire dont seul Philippe Aymond aurait su retranscrire toute la richesse et la force.

De l'Ouest à l'Est, il n'y a finalement qu'un pas. Et un livre, désormais, qui prouve qu'au bout du chemin, ces deux auteurs se sont très bien trouvés.

Les éditions Dupuis

Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

Tags : Musée / BD / Exposition / Edition

Retour

© 2018 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi