Museum at home

L'art de Philippe Aymond et Laurent-Frédéric Bollée

#artdelabd

26 mai 2020

Avec "Les nouvelles aventures de Bruno Brazil: Black Program" (tome 1, Le Lombard), c’est le retour d’une série d’action née en 1967 et achevée brutalement en 1976.
Greg, rédacteur en chef du journal Tintin, reçoit pour mission de représenter les éditions Dargaud-Lombard aux États-Unis. Son rêve ! Scénariste de plusieurs séries vedettes au Lombard, il décide d’y mettre fin. En ce qui concerne Bruno Brazil, dessiné par William Vance, il va s’y prendre de manière radicale en décimant son équipe de barbouzes, le «Commando Caïman». Trois membres de l’équipe sont tués et deux autres sont handicapés à vie. Restent Bruno Brazil, Gaucho Morales et Rebelle, seuls rescapés de cette série achevée dans le sang et la fureur.

Quarante-deux ans plus tard, Philippe Aymond et Laurent-Frédéric Bollée décident de donner une suite à cette série qu’ils adoraient dans leur jeunesse, en respectant l’ambiance, les décors et les costumes des années 70. L’histoire démarre en effet en mai 1977, six mois après «Quitte ou double pour Alak 6», le tout premier album de BD acheté par Philippe Aymond. Les survivants du «Commando Caïman» sont à nouveau réunis pour contrer un mystérieux ennemi implacable, prêt à tout pour les éliminer.

Cette vitrine de « L’Art de la BD » expose le scénario des planches 35 et 53 ; le découpage de ces deux planches, leur crayonné et leur encrage. On peut se rendre compte des nombreux tâtonnements du dessinateur pour la mise en page de chacune des deux planches.

Retour

© 2020 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi