En bref

Véritable temple dédié à la bande dessinée, le CBBD est aussi un chef d’œuvre incontesté de l’Art Nouveau.

Le mariage du 9e Art et de l’Art Nouveau

Situé au cœur de Bruxelles, dans un majestueux bâtiment Art Nouveau réalisé par Victor Horta en 1906, le Centre Belge de la Bande Dessinée a ouvert ses portes au public le 6 octobre 1989. En peu d’années, ce grand musée est devenu une des attractions principales de Bruxelles. Chaque année, ce sont plus de 200.000 visiteurs qui choisissent de parcourir les expositions permanentes et temporaires qui s'y succèdent sur ses 4.200 m² de plateaux.

Etabli dans l’un des plus anciens quartiers de Bruxelles, à deux pas de l’Ilot Sacré, de la Grand-Place et du Quartier Royal, le Centre Belge de la Bande Dessinée attire un nombre croissant de visiteurs par an, venus goûter à la splendeur architecturale du lieu et aux plaisirs communicatifs de la bande dessinée.

Le Centre Belge de la Bande Dessinée réunit en effet tout ce qui traite de la bande dessinée européenne, depuis ses origines prestigieuses jusqu’à ses développements les plus récents.

Si les expositions temporaires et permanentes contribuent à faire de ce temple un lieu vivant, dynamique et attrayant, cet outil au service de la promotion de la BD (associé à la création du Parcours BD de Bruxelles, à l’émission annuelle de timbres BD, etc.), ambassadeur culturel de la Belgique, de ses régions et communautés, outil de référence réputé sur la planète BD, est aussi un centre de documentation unique au monde. Le CBBD produit également, pour de nombreux partenaires, des conférences, des ouvrages, des ateliers créatifs et leur sert de conseiller. 

La mission du CBBD

L’association sans but lucratif « Centre Belge de la Bande Dessinée » a vu le jour en 1984. Il s’agit d’une ASBL privée, composée de membres francophones et néerlandophones. La moitié de ses membres sont issus du monde de la bande dessinée et des associations professionnelles des auteurs de BD. Les présidents de l’association ont été successivement Bob De Moor (1984-1992), Jean Van Hamme (1992-2000), Guy Dessicy  (2000-2012), puis Ferry Van Vosselen. Jean-Pierre Vanden Branden en est le vice-président. Les objectifs de l’association sont simples : conserver et promouvoir la bande dessinée et sauvegarder et mettre en valeur le chef-d’œuvre architectural qui l’accueille.
Les moyens financiers de ce projet culturel original proviennent essentiellement des visiteurs et de la centaine d'événements qui s'y déroulent chaque année (la part des pouvoirs publics n'est pas supérieure à 10%!).

Le Royaume de la BD

Des auteurs de BD classiques aux créateurs de romans graphiques, plus de 700 auteurs de bande dessinée font de la Belgique le pays détenant la plus forte densité de dessinateurs au kilomètre carré! Comme nulle part ailleurs, ce mode d’expression populaire y est devenu un art authentique. Comme nulle part ailleurs, la bande dessinée fait partie de la réalité et de l’imaginaire des habitants.

Pénétrer dans le Centre Belge de la Bande Dessinée, c’est donc communier au mariage extraordinaire du Neuvième Art et de l’Art Nouveau, deux modes d’expression artistique dont Bruxelles fut le berceau d’une renommée mondiale. Ce royaume de l’imaginaire est l’univers familier des héros les plus célèbres de la BD belge: Tintin, les Schtroumpfs, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, Blake et Mortimer, Boule et Bill, le Marsupilami et toute la grande famille des héros de papier grâce auxquels on peut affirmer que c’est à Bruxelles que bat le cœur européen de la bande dessinée.

© 2014 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi