Les grandes expositions temporaires

18.11.08 > 08.03.09

La Nouvelle BD pour enfants

Ils s’appellent notamment Sfar, Trondheim, Robin, de Bonneval ou Guibert. A travers de nouvelles formes graphiques, ces raconteurs d’histoires ont pris une place de plus en plus importante au fil des années ’90.

Mais ils ne se sont pas contentés de dessiner pour les adultes. Avec Toto l’Ornithorynque, Ludo, Le Petit vampire ou Le Petit Père Noël, ils ont aussi créé de nouveaux univers graphiques dans la BD destinée au jeune public.

(introduction de l'exposition)

Elle avait presque disparu, oubliée dans la multitude éditoriale d’un média qui avait vieilli avec son public. S’éloignant des enfants, la BD était devenue un divertissement pour adultes, inexorablement… même lorsqu’on la désigne par le vocable « tout public ». Dans ce cas, ce sont d’ailleurs les parents qui en suggèrent la lecture à leurs enfants.

Mais comment renouveler la clientèle, sinon en s’adressant directement aux nouvelles générations ? La préoccupation des éditeurs allait rejoindre celles de jeunes auteurs qui, devenus parents, imaginèrent de raconter de nouvelles histoires pour enfants.

Avec, venus de France, des codes graphiques et narratifs réinventés, la nouvelle vague de la BD franco-belge évite soigneusement de l’adresser aux 7 à 77 ans, selon le slogan cher au Journal Tintin. Désormais, les 7/12 sont des interlocuteurs à part entière, qui méritent l’exclusivité des albums qui leur sont destinés.

Sans perdre de vue la démarche éditoriale où s’entrecroisent les éditeurs classiques et les indépendants, cette exposition est d’abord un coup de cœur. Elle s’attarde avec délectation sur vingt-deux créateurs originaux, représentatifs du renouveau de la bande dessinée pour enfants. Surprenants et drôles, ils raviront petits et grands. Car, ne leur dites pas, mais nous les lisons aussi, les BD de nos enfants… Et avec quel bonheur !

JC De la Royère

Retour

© 2018 — Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles

Web design & development by Typi